Les systèmes électoraux et les modes de scrutin

La démocratie représentative nécessite l'organisation d'élections libres, et par là même la mise en place d'un système électoral permettant la définition du corps électoral, la nature et la durée du mandat des représentants, ou les modalités d'organisations du vote. À l'intérieur du système électoral, le mode de scrutin permet d'effectuer le passage des voix aux sièges. Pour l'essentiel, cet ouvrage est consacré à l'exposé, le plus simple possible, des différents modes de scrutin et de leurs effets souvent très importants sur la composition de l'assemblée. Mais les modes de scrutin qui fixent les règles de la compétition électorale n'ont-ils pas une influence qui va au-delà de la simple transcription des voix en sièges ? N'influencent-ils pas aussi, directement ou indirectement, les acteurs politiques et peut-être même les électeurs, conditionnant ainsi l'ensemble du système partisan ? Leur influence n'est-elle pas au contraire surestimée ? Toute réponse à ces questions complexes ne doit jamais négliger le fait qu'un même mode de scrutin peut avoir des conséquences différentes suivant le type de société dans lequel il est utilisé.

Pierre Martin est ingénieur de recherches en sciences politiques (CMRS-PACTE) à l'Institut d'Études Politiques de Grenoble.

3e édition
Pierre Martin

Éditeur : L.G.D.J
Collection : Clefs
Sous-Collection : Politique
ISBN : 978-2-7076-1438-4
EAN13 : 9782707614384
Date de parution : 01/2006
Manuels - Précis - Mémentos - 160 pages - Universitaire
Etat : Disponible
Thème :
Droit > Droit électoral

Prix éditeur : 12.15 €

""