De la généalogie de l’annulabilité des actes aux réflexions contemporaines sur les clauses abusives, du droit romain à la loi n°2008-561 du 17 juin 2008 portant réforme de la prescription en matière civile, du ius commune aux projets de codification européens, les cinquièmes journées d’étude Poitiers – Roma TRE consacrées à la théorie des nullités ont à nouveau mis en lumière les éléments de l’architecture dogmatique du droit des obligations, qui font regarder les systèmes juridiques de nos tout proches voisins, comme à la fois très éloignés et si intimement liés à nous.

Si la perspective historico-comparatiste qui a guidé ces travaux offre de nombreuses clés pour saisir comment se sont constituées, dans leur diversité, les cultures et traditions juridiques européennes, c’est parce que l’alliance de l’histoire du droit et du droit comparé fournit les instruments les plus puissants pour décrire le droit national, pour éclairer nos tropismes et pour comprendre nos ordres juridiques positifs au moyen de concepts que les dogmatiques nationales n’ont pas elles-mêmes forgés.


Michel Boudot
Paolo-Maria Vecchi

Éditeur : Faculté de droit et des sciences sociales de Poitiers
Collection : Hors collection
ISBN : 978-2-275-02806-4
EAN13 : 9782275028064
Date de parution : 02/2009
Documents - 280 pages - Universitaire
Etat : Disponible
Thème :
Droit > Théorie / Sociologie / Histoire / Philosophie / Histoire du droit > Théorie du droit
Autre thème :
Droit > Droit civil > Droit des obligations > Contrat

Prix éditeur : 38.55 €

""