Le contentieux de l’exécution de la peine privative de liberté

Partagé entre deux ordres de juridictions, le contentieux de l’exécution de la peine privative de liberté n’a d’existence véritable que depuis une vingtaine d’année. Auparavant et hormis quelques exceptions – la plus notable étant l’engagement de la responsabilité de la puissance publique – les recours des condamnés à une peine privative de liberté, qu’il s’agisse de recours contre une décision de l’administration pénitentiaire ou contre une décision d’aménagement de la peine, restent irrecevables. Pendant longtemps, ce contentieux se réduit au choix du juge compétent. Depuis, se pose de façon bien plus fondamentale la question du régime applicable à un tel contentieux. En effet, le juge administratif est amené à se prononcer sur l’étendue des droits et libertés fondamentaux des détenus et le juge judiciaire sur la nature du procès en exécution de la peine et, par conséquent sur la place de la victime lors de ce dernier.
De plus, la procédure disciplinaire pénitentiaire et la procédure d’aménagement des peines ne sont pas entièrement respectueuses des principes qui leur sont supérieurs. Le contentieux de l’exécution de la peine privative de liberté est arrivé, après une vingtaine d’année d’existence véritable, à un tournant. Le juge est ainsi confronté à des interrogations dont les réponses ont vocation à façonner l’exécution des peines. Elles méritent un support formel autre qu’une loi pénitentiaire qui n’apporte que des réponses ponctuelles à ces aspects tout à fait essentiels. Eu égard à l’importance des problématiques soulevées par le contentieux de l’exécution de la peine privative de liberté, le droit de l’exécution des peines mérite d’être remanié au sein d’un code autonome..


Marie Tinel

Éditeur : Faculté de droit et des sciences sociales de Poitiers
Collection :
ISBN : 979-10-90426-14-6
EAN13 : 9791090426146
Date de parution : 10/2012
Thèses - 474 pages - Universitaire
Etat : Disponible
Thème :
Droit > Droit pénal & procédure pénale > Procédure pénale

Prix éditeur : 45 €

""