La Troisième République : ordre politique, ordre moral, ordre social

La Troisième République a longtemps été présentée comme « l’âge d’or » des libertés, période qui voit consacrer la liberté de la presse, la liberté syndicale, la liberté d’association, la laïcité… Cependant, nombre d’analystes d'aujourd'hui relativisent cette représentation commune en mettant en évidence sa dimension en partie mythique ou idéologique. Certains vont même jusqu'à se demander si, à certains égards, il ne s’agit pas d’une République « contre les libertés », en se référant notamment aux lois dites « scélérates », à la pratique de l’épuration dans la fonction publique, à l’affaire des « fiches », aux répressions ouvrières, ou encore au dogmatisme et à l’intolérance du « combisme »…
Cet ouvrage a pour ambition de s’interroger sur la manière dont la Troisième République s’est construite et comment elle a su résister aux tentatives de contestation dont elle a fait l’objet.
En s’appuyant sur les notions d’ordre politique, moral et social, l’objectif est de montrer que cette République a véritablement voulu créer une société nouvelle en réorganisant les institutions mais aussi en réorientant les principes de la socialisation et la régulation des mœurs.


Patrick Charlot

Éditeur : Institut Universitaire Varenne
Collection : Colloques & Essais
ISBN : 978-2-37032-043-8
EAN13 : 9782370320438
Date de parution : 01/2015
Colloques - Etudes - Rapports - 293 pages - Universitaire
Etat : Disponible
Thème :
Droit > Droit constitutionnel > Théorie et principes généraux du droit constitutionnel

Prix éditeur : 35 €

""