Justice, Mémoires et Conflits

Les violations des droits de 'Homme d'une particulière gravité (génocide, disparitions et déplacements forcés, torture, viol, eugénisme, pillages, spoliations.,,) commises pendant les périodes de conflits nationaux ou internationaux posent aux juristes la double question du type de justice qui peut y répondre et du rôle du droit dans l'entretien de la mémoire des violences commises.
Ces questions ne sont pas seulement affaire de juristes : elles sont éclairées par d'importantes réflexions et d'abondants travaux d'historiens, de philosophes, de politistes sur la forme, la place et les fonctions du droit pour rendre justice et entretenir la mémoire sur les violations des droits de 'Homme en période de guerre, de conflit ou de dictature. L'ouvrage propose de confronter les regards tant disciplinaires que géographiques et historiques à partir de trois terrains : celui de la France face aux actes antisémites commis par le régime de Vichy, puis aux violations des droits et libertés pendant la guerre d'Algérie, celui de pays d'Amérique latine ayant subi des dictatures et, enfin, celui du traitement des demandes des parties par la Cour pénale internationale.

Ouvrage publié avec le concours des Presses universitaires de Paris Ouest et de la Revuedes droits de l'Homme.
(https://revdh.revues.org/)


Véronique Champeil-Desplats

Éditeur : Institut Universitaire Varenne
Collection : Transition & Justice
ISBN : 978-2-37032-049-0
EAN13 : 9782370320490
Date de parution : 09/2015
Colloques - Etudes - Rapports - 224 pages - Universitaire
Etat : Disponible
Thème :
Droit > Droit constitutionnel > Autres ouvrages
Autre thème :
Droit > Droit international et étranger > Contentieux et procédure / Juridictions internationales

Prix éditeur : 29 €

""