Révolutions et droits de l'Homme

Aspects politiques : le cas des révolutions arabes et moyen-orientales

Le monde arabe fait l'objet depuis quelques années de toutes les attentions. Depuis 2011, on assiste, dans plusieurs pays, à une transition démocratique plus ou moins lente, On parle de « printemps arabes », de « révolution arabe », de « soulèvements populaires ». Les manifestations qui ont commencé en Tunisie le 17 décembre 2010 se sont propagées à d'autres pays (l'Egypte, la Libye, le Maroc, le Bahreïn, la Syrie, la Jordanie) avec des conséquences diverses, dont un renouveau constitutionnel.
Les mutations constitutionnelles à l'œuvre suscitent plusieurs interrogations : quels sont le contenu et la portée de ces réformes constitutionnelles ? Assiste-t-on à un renouveau des droits fondamentaux ? Quels seront le rôle et le statut de la religion ? Quelle sera la place du pouvoir judiciaire ou de la justice constitutionnelle dans leur protection ? La séparation des pouvoirs sera-t-elle effective ? Ne doit-on pas aller vers de nouvelles réformes constitutionnelles ? Quelle sera la place de la société civile dans ces pays post-révolutionnaires ? La transition démocratique est-elle aboutie ? Cet ouvrage propose d'apporter quelques éclairages en se gardant de toute réponse définitive.

Ouvrage publié avec le concours des Presses universitaires de Paris Ouest et de la Revue des droits de l'Homme(https://revdh, revues.org/)


Véronique Champeil-Desplats

Éditeur : Institut Universitaire Varenne
Collection : Transition & Justice
ISBN : 978-2-37032-050-6
EAN13 : 9782370320506
Date de parution : 09/2015
Colloques - Etudes - Rapports - 246 pages - Universitaire
Etat : Disponible
Thème :
Droit > Libertés publiques / Droits de l'homme
Autre thème :
Droit > Droit pénal & procédure pénale > Droit pénal international

Prix éditeur : 35 €

""