Constitution et droit international

Regards sur un siècle de pensée juridique française

La Grande Guerre, entre autres bouleversements, contribua de manière décisive à infléchir la manière de penser le droit constitutionnel. En effet, les plus éminents des auteurs français jugèrent alors nécessaire d’intégrer à leur oeuvre, en la matière, une réflexion sur le statut et le développement de ce qu’Édouard Lambert nomma la « conscience juridique internationale ». Une telle conscience peut-elle réellement exister et, le cas échéant, le jeu démocratique est-il de nature à renforcer les assises du droit international, les perspectives de son développement, et donc à permettre la réalisation des objectifs qui sont les siens ? La question, pour ancienne qu’elle soit, n’en a pas pour autant fini de resurgir aujourd'hui. La présence et la prégnance renforcées du droit international ne cessent d’interroger : « consciences juridiques » internationale et constitutionnelle peuvent-elles s’articuler et, si oui, comment et dans quelle mesure ? Telles sont les grandes questions débattues lors de la journée d’études organisée le 15 novembre 2013 à l’Université de Bordeaux, dans le cadre de son Centre d’Études et de Recherches Comparatives sur les Constitutions, les Libertés et l’État, et dont les actes sont ici publiés.

1e édition
Olivier Dupéré

Éditeur : Institut Universitaire Varenne
Collection : Colloques & Essais
ISBN : 978-2-37032-080-3
EAN13 : 9782370320803
Date de parution : 11/2016
Colloques - Etudes - Rapports - 390 pages - Universitaire
Etat : Disponible
Thème :
Droit > Droit constitutionnel > Autres ouvrages
Autre thème :
Droit > Théorie / Sociologie / Histoire / Philosophie / Histoire du droit > Philosophie du droit

Prix éditeur : 35 €

""