La Chambre criminelle de la Cour de cassation face aux droits européens

Perspectives et limites

L’européanisation du droit pénal est l’un des phénomènes les plus marquants de cette matière.
Largement influencé par la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l’homme, le droit pénal rencontre aujourd'hui de plus en plus souvent le droit de l’Union européenne. Le juge interne est le témoin privilégié mais également un acteur essentiel de ce mouvement rapide et complexe qui marque certainement une étape importante de transformation de la matière. L’articulation des normes n’est pas toujours simple ; que faire, par exemple, lorsque la mise en oeuvre d’un mécanisme issu de l’Union européenne, tel le mandat d’arrêt européen, heurte un droit fondamental garantit par la Convention européenne des droits de l’homme ?
Les actes du présent colloque, co-organisé par la Cour de cassation et l’IRDEIC de l’Université Toulouse I Capitole, restituent les réflexions, à la fois, de magistrats et d’universitaires à propos de questions significatives nées de cette européanisation. Les principes de légalité, de proportionnalité et de reconnaissance mutuelle font l’objet de ce regard croisé, ainsi que des thèmes tels que la garde à vue, le droit pénal financier et le principe non bis in idem qui permettent de constater la mise en oeuvre du droit pénal européen par la Chambre criminelle.

tome 46
Bertrand De Lamy
Didier Guérin

Éditeur : Institut Universitaire Varenne
Collection : Colloques & Essais
ISBN : 978-2-37032-129-9
EAN13 : 9782370321299
Date de parution : 12/2017
Essais - 206 pages - Universitaire
Etat : Disponible
Thème :
Droit > Droit européen > Procédure et contentieux / Juridictions européennes

Prix éditeur : 29 €

""