Autour de l’état d’urgence français

Le droit politique d’exception, pratique nationale et sources internationales

Après les attentats du 13 novembre 2015, l’exécutif français, conforté par le Parlement, a décidé de recourir à l’état d’urgence, en déployant une surprenante rhétorique de justification guerrière. Intégrée au droit commun par la loi du 30 octobre 2017 « renforçant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme », la pratique française contemporaine de restriction des droits fondamentaux s’accompagne du durcissement de la législation pénale et s’insère dans un contexte juridique international régressif qui lui est, globalement, favorable.
Issue des journées de l’Institut d’Études de Droit Public de l’Université Paris Sud des 8 et 9 décembre 2016, la présente publication rassemble les contributions d’historiens, de politistes et de juristes. Elle fait retour sur les origines et interroge les contenus, justifications et critiques actuels de l’état d’urgence français, situé ici dans son environnement international.

1e édition, tome 68
Rafaëlle Maison
Olga Mamoudy

Éditeur : Institut Universitaire Varenne
Collection : Colloques & Essais
ISBN : 978-2-37032-176-3
EAN13 : 9782370321763
Date de parution : 12/2018
Colloques - Etudes - Rapports - 276 pages - Universitaire
Etat : Disponible
Thème :
Droit > Droit constitutionnel > Ouvrages généraux
Autre thème :
Droit > Libertés publiques / Droits de l'homme

Prix éditeur : 25 €

""