L'autorité de la chose jugée en matière civile

Étude de droit romain et de droit suisse

Abstraction faite de la forme particulière qu’elle a pu revêtir aux différentes étapes de son évolution historique, la chose jugée désigne une institution juridique remontant à la plus haute Antiquité. On a pu dire de son respect qu’il constituait la condition primordiale et nécessaire de toute civilisation. C’est dès lors sans surprise qu’on en trouve des traces dans les droits de l’Antiquité qui nous sont parvenus et qu’elle est incontournable dans les ordres juridiques modernes.
Une large part de l’ouvrage est consacrée à l’étude des systèmes procéduraux qui se sont succédés à Rome et de la place et des limites de l’autorité de la chose jugée dans ces systèmes. Après un aperçu du destin de ce principe au Moyen-Âge, l’ouvrage décrit la manière dont l’autorité de la chose jugée a été réceptionnée en droit commun, puis en droit suisse.

1e édition, tome 64
Pascal Martin

Éditeur : Schulthess
Collection : Hors collection
ISBN : 978-3-7255-8743-8
EAN13 : 9783725587438
Date de parution : 09/2019
Colloques - Etudes - Rapports - 476 pages - Universitaire
Etat : Disponible
Thème :
Droit > Droit international et étranger > Droit comparé
Autre thème :
Droit > Théorie / Sociologie / Histoire / Philosophie / Histoire du droit > Histoire du droit

Prix éditeur : 74 €

""