Réparer l’injustice : l’Affaire Maurice Audin

Jeune mathématicien, militant communiste, Maurice Audin a été arrêté le 11 juin 1957 à Alger par des hommes de la 10e division parachutiste de l’armée française. La législation des pouvoirs spéciaux avait en effet permis la délégation des pouvoirs de police à l’armée. Celle-ci pouvait alors, en toute légalité, arrêter, détenir et interroger tout individu. Comme des milliers d’autres, soumis à la torture, Maurice Audin est décédé dans des circonstances qui restent inconnues et son corps n’a jamais été retrouvé.
Sa femme, Josette, s’est immédiatement engagée pour rechercher la vérité et dénoncer la disparition de son mari, l’armée prétendant qu’il s’était évadé. Son combat incessant a abouti à une déclaration du Président Emmanuel Macron, le 13 septembre 2018, reconnaissant la responsabilité de l’État français dans la disparition de Maurice Audin.
Au prisme de cette affaire, cet ouvrage poursuit l’ambition de nourrir la réflexion autour de deux questions : est-il possible de réparer l’injustice ? Comment la justice transitionnelle peut-elle y contribuer, y compris en régime démocratique ?

Sylvie Thénault est directrice de recherche en histoire au CNRS, Centre d’histoire sociale du XXe siècle, Université Paris 1. Elle est spécialiste du droit et de la répression coloniale en Algérie.

Docteure en droit, Magalie Besse est directrice de l’IFJD et spécialiste des processus de transitions démocratiques et de Justice transitionnelle.

1e édition, volume 22
Sylvie Thénault
Magalie Besse

Éditeur : Institut Francophone pour la Justice et la Démocratie
Collection : Transition & Justice
ISBN : 978-2-37032-230-2
EAN13 : 9782370322302
Date de parution : 11/2019
Colloques - Etudes - Rapports - 256 pages - Universitaire
Etat : Disponible
Thème :
Droit > Droit constitutionnel > Autres ouvrages
Autre thème :
Droit > Libertés publiques / Droits de l'homme

Prix éditeur : 25 €

""