Personne et Liberté : de la biologie au droit

État des lieux d’une connexion

Modelées au gré des évolutions et besoins de la société, les notions « Personne » et « Liberté » présentent un polymorphisme patent. À la fois singulière et plurielle, la Personne s’est au fil du temps cristallisée dans sa dimension éminemment humaine ; empreinte d’individualité en même temps que de communauté, la Liberté s’érige en idéal universel. Protéiformes, ces notions sondent tout un chacun dans son for intérieur comme dans ses relations à l’autre ; elles questionnent la vie de l’homme en société.

A priori consubstantielles, ces notions s’entremêlent dans un mouvement d’interdépendance potentiellement tensionnel : si la Liberté apparaît un vecteur de relations interpersonnelles et d’organisation de la société, cette organisation, ces relations interpersonnelles et la conception même de la Personne constituent un curseur de la Liberté. S’interroger sur la connexion de ces notions commande d’arpenter des champs disciplinaires variés propres à placer leurs multiples facettes à leur acmé. Du droit à la biologie, en passant par la psychiatrie et la théologie, cet ouvrage explore les liens entre Personne et Liberté pour mieux les comprendre et cherche à dépasser les variations disciplinaires pour identifier le lien entre ces deux notions et les caractéristiques de celui-ci

Docteurs en droit pénal, Enseignants-chercheurs, UCL, Université de Lyon.

1e édition, tome 95
Carine Copain-Héritier
Frédérique Longère

Éditeur : Institut Francophone pour la Justice et la Démocratie
Collection : Colloques & Essais
ISBN : 978-2-37032-227-2
EAN13 : 9782370322272
Date de parution : 01/2020
Colloques - Etudes - Rapports - 516 pages - Universitaire
Etat : Disponible
Thème :
Droit > Droit civil > Personnes / Famille / Protection mineurs et majeurs / Droit funéraire
Autre thème :
Droit > Libertés publiques / Droits de l'homme

Prix éditeur : 32 €

""