Comment sortir de l’état d’urgence ? Cette question s’est posée de manière récurrente tout au long de sa mise en œuvre à la suite des attentats terroristes survenus à Paris le 13 novembre 2015. L’application pendant près de deux ans de la loi du 3 avril 1955 relative à l’état d’urgence n’a cessé d’interpeller tant elle entre en contradiction avec la nature temporaire de tout état d’exception. Quelles raisons expliquent que sa levée, maintes fois envisagée mais si souvent repoussée, n’ait pu aboutir que le 1er novembre 2017 ? Comment appréhender la nécessité de sortir de l’état d’urgence ? Comment envisager les modalités de sa levée ? A l’appui d’une pluralité de regards, il s’agit in fine d’examiner la question de savoir si la sortie de l’état d’urgence peut véritablement aboutir, en ces temps troublés, à la fin de l’état d’urgence et de s’interroger sur les moyens appropriés pour lutter contre le terrorisme dans un État de droit.

Pauline Gervier est maître de conférences en droit public à l’Université de Bordeaux et directrice adjointe du Centre d’études et de recherches comparatives sur les constitutions, les libertés et l’Etat (EA 7436)

1e édition, tome 107
Pauline Gervier

Éditeur : Institut Francophone pour la Justice et la Démocratie
Collection : Colloques & Essais
ISBN : 978-2-37032-259-3
EAN13 : 9782370322593
Date de parution : 06/2020
Colloques - Etudes - Rapports - 178 pages - Licence Droit
Etat : Disponible
Thème :
Droit > Libertés publiques / Droits de l'homme

Prix éditeur : 19 €

""