De novembre 2018 à mai 2019, les « gilets jaunes » ont été la principale préoccupation des pouvoirs publics français. Si ce mouvement protestataire inédit a fait l’objet d’analyses de spécialistes de sciences sociales, aucune étude juridique d’ensemble n’a, pour l’heure, été proposée.
Pourtant, la crise des « gilets jaunes » a étroitement été liée au droit. Cet ouvrage se propose de montrer que le juridique se retrouve à toutes les étapes de ce mouvement : non seulement celui-ci a été construit sur des revendications juridiques, mais il a soulevé, dans différents domaines, un grand nombre de problèmes juridiques ; il a, de surcroît, eu des conséquences juridiques, des textes ou projets de réforme en étant directement issus.
L’étude du mouvement des « gilets jaunes » à travers le prisme du droit a ainsi vocation à compléter les analyses des autres sciences sociales et à montrer comment un mouvement protestataire peut, à différents stades, contribuer à la définition de l’action publique dont le droit reste le principal vecteur.

Olivia Bui-Xuan est Professeure de droit public à l’Université Paris-Saclay (Univ. Evry). Elle y dirige le Centre de recherche Léon Duguit pour les nouvelles transformations du droit (CRLD) qui réunit des juristes publicistes et privatistes.

tome 114
Olivia Bui-Xuan

Éditeur : Institut Francophone pour la Justice et la Démocratie
Collection : Colloques & Essais
ISBN : 978-2-37032-267-8
EAN13 : 9782370322678
Date de parution : 08/2020
Colloques - Etudes - Rapports - 222 pages - Licence Droit
Etat : Disponible
Thème :
Droit > Libertés publiques / Droits de l'homme

Prix éditeur : 19 €

""