http://www.lgdj.fr

La notion de République dans la jurisprudence du Conseil constitutionnel

L'objet de cette thèse est de montrer qu'une approche juridique de cette notion est possible, et ce au travers de la jurisprudence du Conseil constitutionnel, institution pourtant considérée au début de la Ve République comme étant à contre-courant de la "tradition républicaine".

Le Conseil constitutionnel semble en effet s'être saisi de la notion de République, lui conférant ainsi un caractère opératoire qu'elle n'avait pas jusqu'alors.

Cette juridicisation constitue bien évidemment un important progrès pour cette notion qui a dû s'adapter, au fil des années, à l'évolution de la société sous la contrainte d'exigences démocratiques.

Là encore, le Conseil constitutionnel a joué un rôle important en accompagnant ce mouvement et en permettant la "démocratisation" de la notion de République, une "démocratisation" qui n'a cependant jamais abouti encore à l'abandon du modèle républicain au profit du modèle de démocratie à l'anglo-saxonne pourtant jugé par certains plus moderne et mieux adapté à la société actuelle.

tome 105
André Viola

Éditeur : L.G.D.J
Collection : Thèses
Sous-Collection : Bibliothèque constitutionnelle et de science politique
ISBN : 978-2-275-02151-5
EAN13 : 9782275021515
Date de parution : 02/2002
Thèses - 336 pages - Universitaire
Etat : Disponible
Thème :
Droit > Droit constitutionnel > La 5e république > Institutions

Prix éditeur : 40.55 €

""