http://www.lgdj.fr

Les conventions transnationales entre personnes publiques

Les conventions conclues entre personnes publiques d'origine nationale différente prennent, en pratique, une importance croissante. Elles impliquent tous les échelons de l'organisation étatique, de l'État lui-même jusqu'aux établissements publics en passant par les collectivités territoriales, et présentent du point de vue de l'analyse une spécificité certaine.

Situées à la charnière du droit international public et du droit interne, elles amènent à s'interroger sur les rapports de systèmes pouvant exister entre ces deux types d'ordres juridiques. Elles supposent également de distinguer les concepts de contrat et de traité, ainsi que l'étude de notions mal connues comme le contrat entre États, l'arrangement administratif ou encore la convention de coopération décentralisée.

Les conventions transnationales entre personnes publiques se développent sous l'égide du droit interne. Leur régime est toutefois d'une nature particulière puisqu'il concilie les exigences du droit international privé et les impératifs du droit administratif. Le dogme selon lequel il n'existerait pas de conflits de lois en droit public est ainsi remis en cause. La soumission de ces conventions au droit de l'arbitrage est également envisagée.

Ouvrage honoré d'une subvention du Conseil scientifique de l'Université de Paris I (Panthéon-Sorbonne), du DEA de droit international privé et de droit du commerce international de l'Université de Paris I (Panthéon-Sorbonne), et du CEDIN Paris XIII.

tome 358
Mathias Audit

Éditeur : L.G.D.J
Collection : Thèses
Sous-Collection : Bibliothèque de droit privé
ISBN : 978-2-275-02154-6
EAN13 : 9782275021546
Date de parution : 04/2002
Thèses - 428 pages - Universitaire
Etat : Disponible
Thème :
Droit > Droit international et étranger > Droit international public

Prix éditeur : 42.6 €

""