http://www.lgdj.fr

Finances locales comparées

Aucune collectivité locale ne peut se suffire : elle ne peut équilibrer ses comptes sans les concours versés par des tiers (et notamment l'État) et sans le produit des emprunts bancaires ou obligataires.
Tous les pays se trouvent donc confrontés à cette même problématique, toutefois à des degrès inégaux (on trouve la plus grande autonomie, vis-à-vis des ressources, aux États-Unis, au Canada, en Suisse ; la moins étendue, au Royaume-Uni et aux Pays-Bas). Et ils sont donc conduits à lui apporter des solutions très différentes, d'autant plus que la maîtrise, par les collectivités, de leurs dépenses, varie aussi énormément d'un État à l'autre.
Cet ouvrage, issu du cours dispensé à l'Institut d'études politiques de Paris, a précisément pour objet de présenter les différents modèles de financement dans quatorze grands États industrialisés. Il amène à une réflexion sur la portée réelle de la marge de manoeuvre des collectivités.


Jacques Blanc, Directeur-adjoint au Sénat, est le titulaire du cours de « Finances locales comparées » à l'Institut d'études politiques de Paris.


Jacques Blanc

Éditeur : L.G.D.J
Collection : Systèmes
ISBN : 978-2-275-02235-2
EAN13 : 9782275022352
Date de parution : 06/2002
Manuels - Précis - Mémentos - 160 pages - Universitaire
Etat : Disponible
Thème :
Droit > Finances publiques / Droit budgétaire > Finances locales

Prix éditeur : 18.75 €

""