La vie quotidienne dans les ministères au XIXe siècle

A Paris au XIXème siècle, on ne compte pas plus de trois mille employés dans les ministères et la gestion est presque familiale. La coutume des bureaux change très peu jusqu'en 1914 : un expéditionnaire vers 1890 travaille à peu près dans les mêmes conditions, avec les mêmes servitudes et les mêmes chances de carrière qu'un expéditionnaire en 1810 ...

Cet essai sur la vie quotidienne des employés - publié en 1976 - est nécessairement très "impressionniste", il donne largement la parole aux intéressés, parmi lesquels se retrouvent quelques-uns des grands noms de la littérature : Maupassant, Huysmans ou Courteline. On y rencontrera bien des traits oubliés sur la vie matérielle, le mobilier, les horaires, la nourriture, les traitements, les difficultés financières des petits fonctionnaires. Mais l'ouvrage étudie aussi les mécanismes de la carrière, le jeu des notations, le rôle des cabinets. Comme le souligne François Monnier dans sa préface Le temps immobile, plus d'une question, qu'il s'agisse de l'avancement à l'ancienneté ou de fiction des notes, a des résonances singulièrement actuelles.

Guy Thuillier, conseiller maître honoraire à la Cour des comptes, est directeur d'études à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes (IVème section), où il enseigne l'histoire de l'administration.


Guy Thuillier

Éditeur : IGPDE
Collection : XIXe et XXe siècles
ISBN : 978-2-11-094798-7
EAN13 : 9782110947987
Date de parution : 05/2004
Documents - 274 pages - Universitaire
Etat : Disponible
Thème :
Droit > Théorie / Sociologie / Histoire / Philosophie / Histoire du droit > Histoire du droit

Prix éditeur : 5 €

""