Le "management public" : discours et fonctions

Préface de Jean-Michel Lemoyne de Forges

Depuis plusieurs années, le terme de « management public » s'infiltre progressivement dans le langage tant des observateurs de l'action administrative que des acteurs administratifs eux-mêmes. La fréquence d'utilisation de l'expression n'empêche pas l'hétérogénéité des conceptions du management public. Les uns l'assimilent à un ensemble de techniques, les autres à un état d'esprit. Certains l'accusent de n'être qu'un effet de mode éphémère et s'opposent à ceux qui invoquent un progrès en profondeur de la gestion publique.
Au-delà des batailles de définition, favorisées par l'affectivité ambiante du débat, seul le discours, assimilé à une « manière suivie d'exprimer ses idées », permet de saisir, de façon opportune, la rationalité du management public. Il survole les différences pour faire émerger les implications réelles d'un nouveau mode de pensée. Celles-ci ne sont d'ailleurs pas toujours là où on s'attend à les trouver. Certes, le discours du management public permet de revitaliser la réforme administrative, de dynamiser des équipes de fonctionnaires. Mais à force de voir dans le « management public » l'instrument unique de résorption de la crise de l'Etat providence, l'analyse gestionnaire se substitue à l'analyse politique qui va de pair avec une certaine conception française du rôle de l'Etat dans notre société. Ainsi, paradoxalement, la fonction de re-légitimation du système politico-administratif entraîne l'éloignement, voire l'abandon de son modèle administratif.


Caroline Vayrou

Éditeur : Éditions Panthéon-Assas
Collection :
ISBN : 978-2-275-00288-0
EAN13 : 9782275002880
Date de parution : 01/1995
Documents - 126 pages - Universitaire
Etat : Disponible
Thème :
Droit > Droit administratif > Action de l'administration > Ouvrages généraux
Autre thème :
Comptabilité / Gestion > Gestion > Stratégie / Organisation / Management

Prix éditeur : 15.45 €

""